Nouvelles recettes

Recette de Khichuri (plat de riz et lentilles)

Recette de Khichuri (plat de riz et lentilles)

  • Recettes
  • Type de plat
  • Plat d'accompagnement

C'est la recette de ma mère et de mon père, qui est un vieux favori indien très populaire au Bengale occidental pendant la mousson. Très facile à faire et se marie bien avec la plupart des choses, y compris les chips ! Bien que vous puissiez le préparer avec du riz blanc, j'utilise du brun car il est plus sain et convient à mes besoins alimentaires. Le minutage n'est pas exact mais il faudra aussi longtemps qu'il faudra pour cuire selon le type de riz utilisé.


Londres, Angleterre, Royaume-Uni

2 personnes ont fait ça

IngrédientsPortions : 4

  • 180g de riz (de préférence brun)
  • 190g de lentilles rouges fendues
  • 1 petite cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 2 piments verts frais
  • un filet d'huile (olive, tournesol ou végétale)
  • 1 cuillère à café de panch phoron (mélange indien aux cinq épices)
  • 1 piment rouge frais
  • Ajouts facultatifs
  • carottes hachées, petits bouquets de chou-fleur, gombo, pommes de terre en dés, etc.
  • pincée de jeera (graines de cumin)
  • 1 brin de coriandre fraîche par assiette
  • pain naan ou poppadoms pour servir

MéthodePréparation :15min ›Cuisine :45min ›Prêt en :1h

  1. Lavez le riz et les lentilles à l'eau plusieurs fois pour éliminer la poussière et l'amidon jusqu'à ce que l'eau soit claire.
  2. Remplissez une casserole d'eau fraîche pour couvrir le riz et les lentilles d'environ 1 à 2 pouces. Mettre sur feu pour porter à ébullition.
  3. Pendant la cuisson, ajoutez 1 petite cuillère à café de sel, 1 petite cuillère à café de curcuma, les piments verts et tous les légumes que vous souhaitez ajouter à la poêle. Le curcuma donnera au plat sa couleur jaune vibrante traditionnelle.
  4. À ébullition, baissez légèrement le feu et laissez mijoter jusqu'à ce que le riz et les lentilles soient tendres et pâteux. Cela peut prendre environ 20 à 30 minutes selon le riz. À l'aide d'une cuillère, retirez la mousse qui apparaît sur le dessus de la casserole pendant la cuisson.
  5. Dans une poêle à part, mettez un peu d'huile et 1 cuillère à café de panch phoron (mélange de 5 épices avec moutarde, fenugrec etc, que vous pouvez trouver dans n'importe quelle épicerie indienne). Ajouter le piment rouge aussi et cuire jusqu'à ce qu'il soit chaud. Cela crée un type de sauce simple (ou "sambar") pour un arôme épicé supplémentaire.
  6. Ajoutez le mélange panch phoron/piment dans la casserole et remuez. Lorsque le dal et le riz sont mous et pâteux, éteignez le feu - cela ne prendra pas longtemps avec du riz blanc mais peut prendre un peu plus de temps avec du brun.
  7. En parallèle, commencez à préparer les pièces d'accompagnement par exemple : faites revenir des chips et/ou du gombo dans une poêle avec de l'huile, du sel et du jeera, jusqu'à cuisson complète, (ou faites cuire à la vapeur des asperges comme sur la photo).
  8. Servez une grande assiette de Khichuri avec un mélange de frites et de gombo frit sur le côté et un ou deux poppadom croquants. (Mon père ajoute des chips Walkers à son assiette!) Ajoutez un brin de coriandre sur le dessus pour la décoration.

D'autres idées

Bien que ce plat soit végétarien, il n'y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas ajouter de petites crevettes cuites ou un mélange de fruits de mer à la poêle avec les légumes pour un peu d'intérêt (même si je n'ai pas encore essayé).

Suggestion de présentation

Ce plat fera une belle entrée pour un repas indien, ou peut être servi comme plat principal pour un déjeuner ou un dîner décontracté entre amis.

Rendez-le plus sain

J'ai étiqueté ce plat comme "anti-candida" et "sans sucre". C'est quand il est utilisé avec du riz brun (pas blanc).

D'autres idées

Si vous n'aimez pas les graines de moutarde ou le mélange panch phoron, vous pouvez le laisser de côté. Cela le rendra moins épicé mais non moins agréable à manger.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(1)

Avis en anglais (1)

J'ai trouvé cette recette assez fade même si j'ai ajouté plus d'épices, d'oignon, d'ail, etc.-29 septembre 2013


Saveurs de saison

Khichuriou Khichdi est une préparation indienne de riz et de lentilles. Bhaja Moong Dal Khichuri fait avec du riz et des haricots mungo torréfiés est très populaire en Inde du Nord, surtout pendant la mousson ou l'hiver.

Fumant khichdi aux légumes à base de moong dal rôti et de riz Gobindobhog, avec une fine couche de garam masala rôti et moulu et de ghee desi sur le dessus, avec quelques begini croustillants (beignets d'aubergines) sur le côté, c'est de l'extase pure! Le Dal khichdi préparé dans un autocuiseur est l'aliment réconfortant ultime pour les journées froides d'hiver ou les jours de pluie.

Des légumes de saison tels que la pomme de terre, les pois verts frais et le chou-fleur sont couramment ajoutés à ce plat indien de riz et de lentilles. Le riz Khichdi est préparé dans une seule casserole et servi avec une variété de frites (bhaja). Ce plat principal végétarien copieux dal khichdi est vraiment satisfaisant et délicieux ! Le khichuri moelleux et gluant accompagné de frites croustillantes enrobées de pâte est un pur plaisir.

Au Bengale, le moong dal khichdi est un mets délicat, généralement préparé les jours de pluie ou pendant les mois d'hiver. Bhoger Khichdi est une offrande de base à la déesse les jours de Durga puja/Saraswati puja/festival. Le bengali Bhog er Khichuri ou Niramish Khichdi, lorsqu'il est préparé avec une pure dévotion et la foi, est une offrande divine.

Lorsque Bhaja Mung Dal er Khichuri, un plat de riz et de lentilles dans une seule casserole est cuit un autre jour avec un mélange de légumes et d'épices, c'est un aliment réconfortant pour l'âme.

Le combo riz et dal nutritif, doux et pâteux, légèrement assaisonné et cuit avec des légumes est facilement digestible et parfait pour les nourrissons ou les malades. Un bol chaud de khichuri nourrissant fraîchement préparé fait un monde de bien à votre corps !


Remarques sur cette recette

Évaluation des membres

Catégories

Où est la recette complète - pourquoi ne puis-je voir que les ingrédients ?

Chez Eat Your Books, nous aimons les bonnes recettes – et les meilleures viennent de chefs, d'auteurs et de blogueurs qui ont passé du temps à les développer et à les tester.

Nous vous avons aidé à localiser cette recette, mais pour les instructions complètes, vous devez vous rendre à sa source d'origine.

Si la recette est disponible en ligne, cliquez sur le lien « Afficher la recette complète » - sinon, vous devez posséder le livre de cuisine ou le magazine.


Archives de catégorie : Khichuri

Le romantisme est dans le sang de Bangali !! Les Bangalis romantiques adorent la pluie et il n'y a pratiquement aucun Bangali qui n'a pas envie de khichuri par une journée pluvieuse !! Oui , Khichuri et la pluie sont presque synonymes du romantique Bangali , ajoutant une dimension unique au romantisme qu'ils possèdent .

Il y a tellement de préparations de khichuri. Certaines sont épicées, d'autres douces, d'autres molles tandis que d'autres ont la grandeur du biriyani. Parmi tous, le plus populaire est peut-être le “Bhuna Khichuri”.

Traditionnellement , le bhuna khichuri est fait de riz aromatique et de moong daal ( pois jaunes ) . Mais ici, dans cette recette, j'ai utilisé 5 types de daals différents pour le rendre plus savoureux.

1 et 1/2 tasse de riz aromatique comme le kalojeera
1/4 de tasse de Moong daal (lentilles jaunes)
1/4 de tasse Musoor daal (lentilles rouges)
1/4 de tasse d'Arhar/ toor daal ( pois cajan)
1/4 de tasse de chaana et de mattar dal mélangés (pois chiches cassés et pois jaunes cassés)
1 gros oignon
1 cuillère à soupe de pâte de gingembre
1 cuillère à thé de pâte d'ail
1 cuillère à café de poudre de curcuma
2 cuillères à thé de poudre de piment rouge
2 feuilles de laurier
1 petit bâton de cannelle
4 cardamome verte
Sel au goût
Ghee + huile
Piments verts entiers

Avant de continuer, nous devons garder à l'esprit qu'il y a quelques préparatifs avant que vous ne fassiez l'époustouflant bhuna khichuri.

* Laver et tremper Chaana daal , mattar daal et toor daal . N'y ajoutez pas de moong ou de mussor. Maintenant, après au moins 2 heures de trempage, faites-le bouillir à moitié avec un peu d'eau.

* Faire tremper le moong daal pendant 30 minutes. Ne pas tremper musoor daal. Il suffit d'ajouter le musoor daal dans le moong daal lorsque vous êtes prêt à laver le moong daal après au moins 30 minutes de trempage. Musoor daal bout plus tôt que moong, vous n'avez donc pas besoin de le pré-tremper.
Il est préférable de faire frire le moong daal sans huile pendant quelques minutes avant de le tremper dans l'eau. Si vous avez le temps de le faire, cela donne la meilleure saveur du moong daal.

Videz l'eau du daal.

* Laver le riz et égoutter l'eau.

Venons-en maintenant à la procédure :

1. Faites chauffer l'huile et le ghee ensemble. Ajouter les baies levées , la cardamome et la cannelle . Ajouter l'oignon émincé et faire revenir un moment. Ajouter le daal et le riz. Frire . Le petit conseil est que plus vous faites frire et remuez, plus le khichuri est savoureux. Ajouter la pâte gingembre-ail, le piment rouge, la poudre de curcuma et le sel. Remuer et faire frire. Ajouter 5 tasses d'eau tiède. Pour 1 tasse de chaal-daal mélangé, vous devez prendre 2 tasses d'eau. J'adore le petit khichuri doux alors j'ai ajouté un peu d'eau supplémentaire.

2. Couvrir le couvercle et cuire à feu moyen jusqu'à ce que l'eau sèche, environ 10-12 minutes. Ne remuez pas à ce stade, sinon vous pourriez finir par avoir un autre que bhuna. ??

3. Lorsque l'eau s'assèche, ajoutez les piments verts entiers et remuez soigneusement une seule fois de bas en haut et côte à côte sans casser le riz. Ne remuez pas vigoureusement !! Maintenant, mettez le khichuri sur “Dum” . Pour cela, j'utilise toujours la méthode au bain-marie ou au bain-marie. Cela fonctionne très bien pour moi. Placez votre récipient khichuri sur un autre récipient de même taille, rempli d'eau. Placez-le sur la cuisinière. Votre khichuri recevra la vapeur et vous serez surpris par la belle texture sans humidité de Khichuri.

Servir chaud avec de l'ilish mach, du bhaja commencé, du bhuna au bœuf ou même seulement du dim bhaji (omelette aux œufs). N'oubliez pas les cornichons et l'oignon, le citron. Bon apetit .


Khichuri réconfortant : riz bengali et lentilles avec du ghee chaud et des citrons verts

Comme je le dis toujours, il n'y a rien de tel qu'un bol réconfortant de khichuri avec du ghee chaud et des cornichons à la mangue épicés un jour de pluie.

Qu'est-ce que le khichuri, demandez-vous ? C'est un plat de riz et de lentilles légèrement épicé. Pour un plat simple comme celui-ci, c'est extraordinaire la variété qu'il y a dans toute l'Asie du Sud. Certains de ces khichuris sont des plats doux ressemblant à de la bouillie, tandis que d'autres sont plus secs et ressemblent davantage à du pilaf.

Ma recette est plus du côté du pilaf tendre, ce qui en fait une toile des plus réconfortantes pour les currys de viande épicés, les omelettes à la coriandre et les aubergines caramélisées. C'est la chose parfaite pour moi quand j'ai envie de quelque chose d'un peu plus spécial que le riz blanc nature - surtout quand il pleut.

nourriture réconfortante pour un jour de pluie" />

nourriture réconfortante pour un jour de pluie

Réconforter Khichuri

Riz bengali et lentilles avec ghee chaud et citrons verts

Ingrédients:

¼ tasse de ghee (beurre clarifié)

1 petit oignon jaune, tranché finement

1 cuillère à café de poudre de chili du Cachemire ou de paprika, moulu

1 cuillère à soupe de pâte d'ail ou d'ail émincé

1,5 cuillère à soupe de pâte de gingembre ou de gingembre finement râpé (c'est-à-dire sur un microplan)

2-3 cuillères à café de sel casher (ou au goût)

2 tasses de riz basmati, rincé

½ tasse de lentilles rouges fendues, rincées

½ tasse de lentilles jaunes fendues, rincées

1 à 2 tasses de mélange de petits pois, pommes de terre pelées et coupées en dés et fleurons de chou-fleur (facultatif)

4 à 6 piments verts, coupés en deux (facultatif)

½ tasse de feuilles de coriandre, hachées (facultatif)

Grand faitout ou casserole large avec couvercle

Dans une grande cocotte, chauffer le ghee à feu moyen. Ajoutez les bâtons de cannelle, les gousses de cardamome, la feuille de laurier et les graines de cumin au ghee. Lorsque les épices commencent à crépiter et à libérer un arôme (environ une minute plus tard), ajoutez les oignons émincés et faites cuire jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer (environ 5 minutes).

Ajouter ¼ tasse d'eau aux oignons. Ensuite, ajoutez la poudre de curcuma, la poudre de chili, le gingembre et les pâtes d'ail. Mélangez et faites cuire ce mélange, appelé un Masala, pendant 5 minutes à feu moyen jusqu'à ce que le ghee commence à se séparer des épices (cela se produit lorsque la sauce perd son aspect aqueux, devient plus épaisse et que de petites "bulles" d'huile apparaissent à la surface du masala).

Une fois que vous avez atteint ce stade de masala épais, ajoutez le sel casher, le riz et les lentilles. Bien mélanger pour combiner.

Baisser le feu à moyen-doux et faire sauter le riz et les lentilles avec le mélange de masala pendant 5 minutes. Remuer fréquemment pour éviter de brûler le riz ou les lentilles au fond de la casserole. Si vous souhaitez ajouter des petits pois, des fleurons de chou-fleur ou des pommes de terre en dés, ajoutez-les maintenant au mélange. Ajouter 6 tasses d'eau chaude au riz grillé et aux lentilles et porter à ébullition.

Cuire jusqu'à ce que l'eau se soit évaporée de la surface et que de petits cratères commencent à apparaître sur le riz, environ 5-8 minutes. À ce stade, réduisez le feu au minimum absolu et couvrez la casserole. Cuire à la température la plus basse pendant 20 minutes.

Au bout de 20 minutes, éteignez le feu. Laisser couvert et laisser reposer 10 minutes supplémentaires.

Retirez le couvercle, faites gonfler le riz et incorporez délicatement la coriandre et les piments verts, si vous en utilisez. Servir immédiatement avec du ghee chaud, des citrons verts frais et votre cuillerée préférée de cornichons sud-asiatiques.

un bol de khichuri avec du ghee chaud et des citrons verts frais

Si vous essayez l'une de mes recettes, partagez-les sur Instagram en utilisant le hashtag #afsanaliza & me taguant à @afsana pour que je puisse voir vos créations !


Bhooni Khichuri – Riz et lentilles Pilaf et une semaine rude

Bhooni Khichuri occupe une place très spéciale dans mon cœur. C'est quelque chose qui vient tout droit de la cuisine de ma grand-mère. J'adore le faire dans le pot instantané ces jours-ci. Cela me donne ces parfaits grains de riz et de lentilles.

La version pour cuisinière n'est pas très différente et vous avez des instructions pour les deux. Je suis en arrêt de travail cette semaine. Un congé planifié avec l'intention de faire certaines choses pour la fille. Eh bien, la vie est venue avec d'autres plans. Ma semaine comprenait toutes les courses autour de Benji dans lesquelles je pouvais éventuellement m'intégrer.

L'oncologue du chat l'a déclaré incurable. Ils étaient prêts à le rabaisser, je n'avais tout simplement pas le cœur de le faire. Pas encore.. Il reste trop de vie en lui, même si je peux dire qu'il s'estompe. N'importe quel jour peut être le bon, mais je laisserai la nature suivre son cours. C'est difficile pour les enfants car ils sont confrontés à une perte de près et personnelle.

Je cherchais quelque chose qui célébrait la belle journée que nous avons eue aujourd'hui. La première promesse du printemps, de Pâques et du jaune d'or et a atterri avec ce classique très apprécié. Pour les lecteurs qui célèbrent, je vous souhaite la plus joyeuse Pâque et Pâques.

Revenons maintenant au Bhooni Khichuri, c'est l'une des nombreuses façons dont nous dégustons le riz et les lentilles sur la table bengali. Ma grand-mère le préparait souvent lorsque les stocks étaient un peu bas et elle voulait que nous ayons l'impression de manger quelque chose de spécial. Comme toujours, me régalant d'histoires de son enfance, de trucs et astuces culinaires, elle donnait l'impression que tout avait des qualités de conte de fées.

L'ajout des œufs est ma variante, ce qui en fait un plat unique. C'est bien sûr cette période de l'année où l'on célèbre la magie des œufs. Notre dîner d'aujourd'hui est ce plat sain et savoureux. Il est parfait avec une salade d'accompagnement et le beau soleil dehors.

Si vous aimez cette recette et que vous voulez plus d'idées, rejoignez mon groupe Facebook Indian Instant Pot et Legume Love Group. Bien sûr, Instant Indian est prêt à être pré-commandé, rejoignant ses frères et sœurs The Bengali Five Spice Chronicles et Spices and Seasons.

N'oubliez pas de devenir social avec moi, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest et même Youtube.


« Khichuri » : un ancien plat réconfortant indien avec une influence mondiale

Mes souvenirs de manger khichuri Retournez aux saisons de mousson de mon enfance, lorsque des nuages ​​de tonnerre gonflés se sont abattus sur nous et la terre desséchée de pluies incessantes. Les moussons sont appréciées dans toute l'Inde - elles constituent un répit très attendu après plusieurs mois de chaleur insupportable. Mais il peut parfois faire froid et humide - le genre de temps où vous avez envie de quelque chose de chaud et de copieux, comme khichuri.

Pour préparer ce plat savoureux et pâteux, ma mère rôtissait à sec moong Dal (haricots mungo jaunes fendus), puis jetez-le dans une cocotte-minute, avec du riz, quelques légumes et quelques épices. Et voilà, 15-20 minutes plus tard, nous avions chaud, fumant khichuri. Ma le servirait avec une cuillerée de ghee (beurre clarifié) sur le dessus, et quelques cornichons épicés à la mangue et frites de patates douces (mon préféré !) sur le côté. Parfois, mon père faisait juger bhaja (une simple omelette aux oignons et piments verts) pour accompagner le repas. Et parfois, si nous avions de la chance, il y aurait un morceau de poisson frit chaud et croustillant.

Je suis originaire de l'État du Bengale occidental, dans l'est de l'Inde, où khichuri est un aliment de base pendant les moussons. Mes amis du Bangladesh (juste de l'autre côté de la frontière de mon pays d'origine), qui parlent la même langue (le bengali), me disent qu'eux aussi associent ce plat bien-aimé à la mousson.

Mais à travers l'Asie du Sud, khichri (ou khichdi), comme on l'appelle plus communément, est un aliment réconfortant apprécié en toutes saisons. C'est "assez proche d'être un plat universel" sur le sous-continent, déclare Colleen Taylor Sen, auteur de plusieurs livres sur la culture et l'histoire de la cuisine indienne.

Le sel

Dans le sud de l'Inde, l'esprit du Ramadan est servi dans un bol de bouillie

C'est devenu une évidence pour moi récemment lorsque j'ai demandé aux gens sur ma page Facebook de partager leurs khichri histoire. J'ai eu un flot de réponses.

"C'est un habitué de mon menu, généralement [à] l'heure du dîner", a écrit Anjana Gupta, une amie d'enfance qui vit dans la ville méridionale de Mysore, où nous avons grandi. Elle fait un gingembre khichri avec lune dal et du riz, et elle aime le manger avec du yaourt et des cornichons.

Une forme plus simple du plat est un favori dans l'État occidental du Gujarat, en particulier chez les personnes âgées, a écrit Ananya Bhattacharya, une journaliste indienne actuellement basée à Washington, D.C. sukhpawani, ce qui signifie littéralement quelque chose qui apporte confort et plaisir, le plat qu'elle a décrit est fait en faisant bouillir du riz, des haricots mungo fendus, du curcuma et du sel jusqu'à ce que la consistance ressemble à de la bouillie. Le grand-père de Bhattacharya mangeait ce plat tous les jours pour le dîner. "Il a mangé ça avec beaucoup de ghee", a-t-elle dit. "Il mangeait aussi ça avec du lait et bhurra (sucre très fin)."

Dans le nord de l'Inde, une version fade de khichri – pas de légumes, pas d'épices parfumées – est un aliment réconfortant pour beaucoup. "Dans ma famille, cela est associé à la maladie ou aux maux d'estomac ou lorsque vous voulez simplement manger quelque chose de léger", a écrit mon ami Niraj Kumar depuis New York. Dans le sud de l'état du Karnataka, une version piquante et épicée appelée bain bisi bele (qui se traduit par du riz chaud aux lentilles) est un plat populaire, même lors de fêtes et de célébrations. Et dans les États voisins du Tamil Nadu et du Kerala, un plat de riz et de lentilles appelé nombu kanji est un aliment de base pendant le Ramadan.

« Il existe une incroyable variété de khichri", dit Sen, qui possède des dizaines de livres de cuisine indienne régionaux. "Et presque tous ont des recettes pour khichri," elle dit.

Les différentes versions varient en consistance – certaines sont sèches, tandis que d'autres sont aqueuses ou ressemblent à de la bouillie, dit-elle. Il y a du salé et du sucré khichris. WBien que les versions végétariennes soient plus courantes, il existe khichris avec de la viande aussi. Par exemple, un plat appelé kichra a cinq sortes différentes de lentilles, de riz et d'agneau, dit Sen.

Plus khichris, cependant, ont deux ingrédients communs - le riz et les lentilles. "Le riz et les lentilles font partie de la cuisine indienne depuis des temps immémoriaux", explique le sénateur. Les archives archéologiques suggèrent que les habitants du sous-continent mangeaient du riz et des légumineuses (pois chiches, pois, pois cajan et lentilles rouges) dès 1200 avant JC elle dit.

Chèvres et soda

Les racines africaines d'un plat classique du sud

Le philosophe et homme d'État indien Chanukya (également appelé Kautilya), datant de 300 av. prastha (environ 1,4 livres) de riz, quart prastha de lentilles, 1/62 prastha de sel, et 1/16 prastha de ghee ou de l'huile. « C'est une sorte de khichri, n'est-ce pas ? dit le sénateur

Au 14ème siècle après JC, le célèbre explorateur marocain Ibn Battuta a écrit sur les gens en Asie du Sud - en particulier les pauvres - mangeant khichri fait avec du riz, des haricots mungo et du beurre.

Le pouvoir de khichri est son adaptabilité aux différents goûts et besoins. "C'est probablement le plat le plus adaptable [sur le sous-continent]", dit Sen. "Ce peut être un plat très simple que les pauvres mangent. Ou il peut être très élaboré." Assez élaboré pour être digne des rois, ou dans ce cas, des empereurs.

Une recette de la cour d'Akbar, l'empereur moghol du XVIe siècle, demande des parts égales de lentilles, de riz et de ghee, dit le sénateur "Très riche!"

Un bonbon khichri recette qu'elle a trouvée dans un livre sur la célèbre cuisine élaborée du royaume d'Awadh, dans le nord de l'Inde, comprenait du sucre, khoya (lait sec et épaissi), cardamome, cannelle, clou de girofle et safran – l'une des épices les plus chères.

Comme toutes les bonnes idées, khichri, trop, semble s'être étendu à d'autres parties du monde. Les Britanniques l'ont tellement aimé qu'ils l'ont ramené à la maison et ont créé leur propre version - le kedgeree, le plat de petit-déjeuner populaire à base de riz, d'œuf à la coque et d'aiglefin. « Le khichri indien devient le kedgeree anglo-indien au 17 e siècle », explique Clifford Wright, un écrivain culinaire américain et auteur de plusieurs livres de cuisine. (Les lentilles ont été omises car les Britanniques étaient connus pour les détester.) "Ensuite, il traverse l'Atlantique jusqu'en Nouvelle-Angleterre, où il est fait de riz, de poudre de curry et de morue fraîche", dit-il.

Le sel

Le bien-aimé d'Égypte Koshary est un mystère moderne dans une cuisine ancienne

Khichri est également considéré comme l'ancêtre du plat national égyptien, casher, qui est fait avec du riz, des lentilles et des macaronis. « Il ne fait aucun doute que l'Égyptien kosharyL'ancêtre de " est en fait le khichri indien ", dit Wright. Le nom et les ingrédients sont similaires, dit-il. Et khichri "est similaire à moujaddara (un autre plat réconfortant du Moyen-Orient avec du riz et des lentilles), qui remonte au 10ème siècle." Bien qu'il soit probable que koshary a obtenu ses macaronis bien plus tard, des Italiens, ajoute-t-il.

Jusqu'à ce que je commence à faire des recherches sur cette pièce, mon monde de khichri avait été petite, avec seulement trois variantes – celle de ma mère khichuri, une autre version appelée bhog-er khichuri qui est servi lors des fêtes religieuses dans mon état d'origine, et mon préféré, bisi bele baath, du sud de l'Inde.

Je ne savais pas qu'un plat si simple avait une histoire si riche, son voyage commençant très loin dans le temps et se poursuivant en traversant des régions éloignées du globe. Cette histoire me raconte un passé plus mondialisé qu'on ne le pense. Et cela me laisse faim pour un tout nouveau monde de khichris.

Un avant-goût de 'Khichuri'

Presque tous les plats bengalis que je cuisine ces jours-ci sont des plats que ma mère m'a appris par téléphone après que j'ai déménagé aux États-Unis. Elle était une cuisinière exquise. Mais je n'ai jamais eu la chance de lui demander pour elle khichuri Recette. Ma est décédée avant que je décide d'essayer de préparer ce plat de mousson bien-aimé. La recette ci-dessous est donc une recette que j'ai concoctée et improvisée après avoir examiné les recettes d'amis, de blogs culinaires et d'émissions culinaires sur YouTube.

½ tasse de riz blanc (j'utilise du Basmati. Mais tout autre riz blanc non collant ou même riz brun devrait fonctionner.)

½ tasse moong Dal (haricot mungo jaune fendu)

La moitié d'un petit chou-fleur, coupé en 10 fleurons environ (pas si petits qu'ils fondent)

2 ou 3 petites pommes de terre, pelées et coupées en deux, ou 1 pomme de terre moyenne coupée en 4-6 morceaux. (Bien que les pommes de terre soient traditionnellement utilisées, je les utilise rarement.)

1 grosse carotte coupée en morceaux d'un pouce de long ou 6 à 8 carottes miniatures, chacune tranchée dans le sens de la longueur. (Les traditionalistes peuvent désapprouver, mais j'aime ajouter des carottes à mon khichuri. Ils le rendre coloré et plus sain.)

1 fins bâtons de cannelle

1 ou 2 piments rouges secs (j'utilise souvent du piment vert à la place)

1 cuillère à soupe de gingembre râpé

Curcuma et sel au besoin

Le sel

#NPRHotPot : Partagez vos souvenirs culinaires avec nous

Rôtir à sec le moong Dal à feu moyen jusqu'à ce qu'il commence à brunir et que vous puissiez sentir son arôme de noisette. (Autre khichri les recettes utilisent une gamme de lentilles qui n'impliquent pas cette étape.) Arrêtez quand environ la moitié des haricots sont devenus brun clair, puis mettez de côté dans un bol avec 2 tasses d'eau tiède.

Dans une casserole, ajoutez une cuillère à soupe de ghee (J'utilise parfois de l'huile de moutarde ou de l'huile végétale à la place) et chauffer à feu vif ou moyen jusqu'à ce que le ghee a l'air chaud.

Jetez la feuille de laurier. Lorsqu'il commence à dorer, baissez le feu à moyen et ajoutez les gousses de cardamome, le clou de girofle et la cannelle. Remuer avec une cuillère. Ajoutez ensuite les graines de cumin et les piments. Une fois que les graines de cumin commencent à crépiter, ajoutez le gingembre râpé et remuez.

Ajoutez maintenant la pomme de terre, les carottes et le chou-fleur. Saupoudrez un peu de curcuma jusqu'à ce que les légumes deviennent jaune clair. Faire revenir quelques minutes.

A ce stade, ajoutez le dal avec de l'eau et du sel au goût. Couvrir la casserole et cuire jusqu'à ce que l'eau commence à bouillir.

Cuire encore 4 minutes pour que le dal, qui met plus de temps à cuire, commence à ramollir.

À ce stade, vous pouvez tout transférer dans un autocuiseur, ajouter les petits pois surgelés, le riz et une autre tasse d'eau et le faire cuire en utilisant le réglage du riz. (Si vous utilisez un autocuiseur sur cuisinière, attendez deux coups de sifflet avant d'éteindre la cuisinière.)

Ou si vous n'utilisez pas d'autocuiseur, ajoutez le riz et deux autres tasses d'eau dans la casserole une fois le dal commence à se ramollir. Cuire avec un couvercle à feu moyen ou doux en remuant de temps en temps pour s'assurer que le riz et les haricots mungo ne collent pas au fond de la casserole. Les pois surgelés cuisent rapidement, je les ajoute donc 5 à 10 minutes après avoir ajouté le riz. Ajoutez plus d'eau en cours de route s'il commence à sembler trop sec.

La consistance devrait être comme celle d'une bouillie épaisse, bien que certaines personnes l'aiment plus sèche.

Cuire jusqu'à riz, dal et les légumes ont l'air cuits, mais pas trop pâteux. Servir avec une cuillère à café de ghee sur le dessus, de la mangue ou des cornichons au citron vert sur le côté.

Cela va très bien avec papa ou papadum, qui sont des collations croustillantes plates, rondes et en forme de tortilla qui sont généralement frites ou rôties sur le feu.

D'autres aliments qui vont bien avec khichuri: Aubergines frites ou poisson frit.


Bouillie ou risotto aux lentilles rouges du Bengale Khichuri –

La nourriture est souvent une question de nostalgie et de souvenirs. C'est souvent cette combinaison de nostalgie et de souvenirs qui façonnent et remodèlent la nourriture dans notre monde, nous permettant souvent d'élever les plats de l'enfance à des endroits de hauteur. Cet aliment réconfortant simple qui est un mélange de lentilles et de riz est un plat classique de mon enfance. C'est l'une de mes recettes préférées de mon livre de cuisine, The Bengali Five Spice Chronicles, c'est mon idée du confort dans mon assiette. Ce plat figurait dans notre foyer les jours de pluie comme repas réconfortant à un plat. Il nourrit également une foule et convient donc bien aux occasions festives communautaires, notamment les fêtes religieuses.

30 merveilleux cierges magiques d'hiver

Le premier festival de l'année sur le calendrier est ce que nous célébrons comme Saraswati Puja ou les prières à la déesse Saraswati ou la déesse de l'apprentissage. Elle est également considérée comme la déesse du printemps et est appelée Basanti Devi ou la dame du printemps.

De retour à ce plat incroyablement chaleureux et réconfortant, j'aime appeler cette bouillie un risotto car même s'il n'y a pas vraiment de surplus de crème et de fromage, les grains sont cuits à la perfection crémeuse avec une bonne quantité de brassage doux jusqu'à ce que le mélange est un pot crémeux doux de bonté réconfortante. C'est ce que j'apprécie lors d'une journée fraîche et aussi ce qui égalise mes sens après une semaine chargée. Si vous êtes comme moi, n'hésitez pas à essayer cette recette et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.


Bengali masoor dal (lentilles rouges) khichdi / khichuri – pour les jours de pluie

Bengali Masoor Dal Khichdi : Un simple bol de riz et de lentilles peut-il réconforter l'âme en détresse ? Oui, certains aliments sont comme ça, de forme primitive et pourtant si nourrissants et réconfortants. Le pot d'or de khichdi dans lequel le riz et les lentilles cuisaient ensemble jusqu'à ce qu'ils perdent une partie de leur caractère individualiste et deviennent un sont comme ça, le véritable aliment réconfortant jamais connu de l'homme. Les aliments réconfortants sont différents pour différentes personnes, mais ils servent le même but dans la vie, c'est-à-dire apporter du réconfort au corps, à l'esprit et à l'âme.

Khichdi, la nourriture nationale de l'Inde : Khichdi signifie différentes choses pour différentes personnes en Inde, pour certains c'est la nourriture de deuil, pour certains, il est prescrit des aliments mous consommés uniquement pendant la maladie et pour certains c'est la nourriture la plus savoureuse et la plus soul. Et pour nous, c'est la nourriture réconfortante de Dieu. Ainsi, dans le rituel bengali et les pujas, les offrandes faites à Dieu sont ce pot d'or par excellence de khichdi, affectueusement appelé “ bhoger khichuri” . Pur et divin. Mais notre amour pour le khichuri ne s'arrête pas là. Alors que le bhoger khichuri est mieux servi pendant la puja de Lakshmi / Saraswati ou la puja de Durga, nous avons ce festival spécial bengali Bhuni Khichuri que nous apprécions lors d'un festival particulier.

Ce masoor dal khichdi est cependant parfait pour les jours de mousson. Oui, ça doit être pendant la mousson quand les rivières sont en pleine crue, quand les nuages ​​sombres voilaient en permanence la terre verte, quand les pluies ont inondé les rues, les villages, les transformant en un monde chaotique mais tout semble être en parfait ordre avec un bol de khichdi bien chaud à la main.

Pourquoi ce khichdi est différent : Musoor dal khichdi est différent des autres variantes de khichdi. Les lentilles rouges sont cuites avec du riz pré-bouilli (ce qui est courant dans les foyers bengalis), de gros morceaux de pommes de terre, des oignons tranchés et du garam masala entier. Dans la culture bengali, ce type de khichdi qui utilise une dose généreuse d'oignons et d'ail est appelé “aamish” ou khichdi non végétarien, par rapport au bhoger khcihdi qui est cuit sans oignons ni ail et donc connu sous le nom de “niramish& #8221 ou satvik khichdi.

Comment khichuri / khichdi est servi au Bengale : Vous pouvez utiliser n'importe quelle autre variété de riz, mais ce goût gluant, suintant et gélatineux comme le risotto n'est possible qu'avec le riz pré-bouilli qui donne un arôme complètement différent au plat. Il est ensuite dévoré avec de l'ilish maach bhaja ou de la hilsa frite, le poisson prisé du Gange. Et la mousson est la saison où les rivières du Bengale regorgent d'ilish, d'où ce mariage de masoor dal khichuri liquide ou coulant avec ilish mach bhaja, parfois avec dim bhaja ou omelette indienne, assortiment de beignets de légumes comme commencé bhaja (aubergines frites), aloo bhaja (pommes de terre frites croustillantes en fines tranches), potol bhaja (courges pointues frites) et ainsi de suite. Pappad (poppadum) et piment mariné comme accompagnement pour compléter le plateau de khichuri.


Tuvar Dal Khichdi – Un plat de riz et de lentilles du Gujarat

Niché dans l'Himalaya est Beautiful, Beautiful Kashmir. L'endroit où je suis né et où j'ai grandi. La cuisine du pays est connue pour ses plats de viande cuisinés de main de maître et ses légumes magnifiquement cuisinés. Ce qu'il n'est pas connu, ce sont ses plats de lentilles. Il y en a, mais ils sont peu nombreux et espacés. Et Khichdi est l'un d'entre eux.

Les Cachemiris appellent leur Khichdi – “khechir” et il est fait de mungo entier, de riz et de morceaux d'agneau de choix. Le fait intéressant est qu'il n'est consommé qu'une fois par an le jour de "Khechi Mavas" – ou le jour de l'adoration des anciens dieux Demi.

Non pas que vous ayez besoin de ce genre d'informations, mais quand je parle de ma maison, je parle.

En parlant d'intéressant – Imaginez ma surprise lorsque j'ai quitté la maison pour la première fois et que j'ai découvert que les gens dans le reste de l'Inde mangeaient du Khichdi TOUT LE TEMPS ! Ok peut-être pas tout le temps. Mais pour quelqu'un qui n'en mangeait qu'une fois par an, voir les gens manger du khichdi de temps en temps était amusant.

Heureusement, j'ai découvert un bon plat de Khichdi sans viande au début de mes jours d'exploration de Khichdi et j'ai été accro. Le Khichdi était le plat réconfortant pour beaucoup de mes colocataires. Comme nous n'étions pas vraiment riches et que notre allocation de maison était limitée, nous ne pouvions pas vraiment nous rendre au restaurant le plus proche les jours où nous n'avions pas envie de manger à la cafétéria. Pour un repas nutritif et satisfaisant pour l'âme, nous nous rabattrions sur le khichdi.

Les lentilles au beurre, le riz gluant, le délicieux ghee fait maison et les cornichons que nos mères ont envoyés dans des colis de soins étaient quelques-unes des choses qui nous réconforteraient. C'était une pensée amusante pour moi de me voir manger un khichdi de temps en temps, même si ce n'était pas la nourriture que j'ai grandi en mangeant.

C'est là que réside le pouvoir d'une alimentation simple et basique. L'aspect nourrissant qui vous rend heureux dans votre ventre, le confort qu'il procure et le soin qu'il apporte à votre corps. Il n'est donc pas étonnant que de nombreuses cuisines aient une variation de Khichdi dans leur cuisine.

Tuvar dal Khichdi du Guajarat est un aliment de tous les jours mangé avec du Kadhi, des cornichons, du papad et du chutney. Parfois, il est également servi avec une boisson au babeurre épicée appelée छाछ . En anglais, cela s'écrirait probablement Chaach .. mais cela ne signifierait pas la même chose que dans le dictionnaire. ??


Voir la vidéo: Mujaddara - Mdardara Lentils and rice recipe - مجدرة - Evasion Culinaire by Naouel (Octobre 2021).