Nouvelles recettes

Quel fruit ou légume figure en tête de la liste des « sales douzaines » de cette année ?

Quel fruit ou légume figure en tête de la liste des « sales douzaines » de cette année ?

Le groupe de travail environnemental a publié sa liste de produits avec le plus de résidus de pesticides et le numéro un est les fraises

Wikimedia Commons

À quel point vos habitudes d'épicerie sont-elles « sales » ?

Chaque année la liste des sales douzaines, compilé par l'Environmental Working Group, met en lumière des produits connus pour leurs résidus de pesticides lourds (et dangereux).

Les pommes sont le plus souvent en tête de liste, mais elles ont maintenant été délogées par les fraises. En Californie, chaque acre de culture de fraises est traité avec 300 livres de pesticides chimiques, permettant aux agriculteurs d'étirer le rendement de la saison de croissance naturellement courte de la fraise.

« Il est surprenant de voir à quel point les fraises sont fortement contaminées par des résidus de pesticides dangereux, mais ce qui est encore plus choquant, c'est que ces résidus ne violent pas les lois et réglementations américaines faibles sur les pesticides dans les aliments », a déclaré Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG dans un déclaration. « Les niveaux de résidus autorisés par l'EPA sur les produits sont trop laxistes pour protéger la santé des Américains. Ils devraient être mis à jour pour refléter les nouvelles recherches qui montrent que même de très petites doses de produits chimiques toxiques peuvent être nocives, en particulier pour les jeunes enfants. »

Le reste de la Dirty Dozen est listé ci-dessous :

12- Concombres

11- Tomates Cerises

10- Poivrons doux

9- Tomates

8- Épinards

7- Cerises

6- Raisins

5- Céleri

4- Pêches

3- Nectarines

2- Pommes

1- Fraises

De l'autre côté du spectre, il y a le Liste « Clean Fifteen » des produits avec le moins de résidus de pesticides, surmontés d'avocats et de maïs doux.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

Les résultats font partie de l'EWG 2020 𠇍irty Dozen” et 𠇌lean Fifteen, une liste annuelle des aliments les plus et les moins contaminés par les pesticides. Pour établir le classement, l'EWG a analysé les tests effectués par le département américain de l'Agriculture sur 47 types différents de produits cultivés de manière conventionnelle.

Outre les résultats des listes Dirty Dozen et Clean Fifteen, l'élément peut-être le plus surprenant des découvertes de cette année concerne un fruit séché très apprécié : les raisins secs. L'EWG n'examine généralement que les fruits et légumes frais, mais a choisi d'inclure les raisins secs dans sa recherche 2020 (l'USDA a testé les raisins secs l'année dernière pour la première fois depuis 2007). "Presque chaque échantillon de raisins secs non biologiques testés à 99 % contenait des résidus d'au moins deux pesticides", rapporte le rapport. S'ils étaient inclus dans la liste Dirty Dozen 2020, les raisins secs seraient les pires de tous les fruits testés. Cela comprend les fraises, les nectarines, les pommes et les cerises, qui contenaient toutes des résidus de deux pesticides ou plus sur au moins 90 pour cent des échantillons.

Outre les raisins secs, l'EWG a constaté que les fraises étaient les fruits les plus contaminés pour la cinquième année consécutive. Le chou frisé a fait son entrée dans le top 10 de la liste pour la première fois en plus d'une décennie l'année dernière, grâce à de nouvelles données suggérant que les résidus de pesticides sur ce vert feuillu comprenaient des traces de DCPA. " L'Environmental Protection Agency classe le DCPA comme un cancérogène possible pour l'homme, et en 2009, l'Union européenne l'a interdit ", rapporte l'EWG. Malgré leurs solides bienfaits pour la santé, les légumes-feuilles cultivés de manière conventionnelle semblent contenir plus de pesicides que la plupart des autres types de produits : plusieurs échantillons de chou frisé ont montré 18 pesticides différents, et en moyenne, les échantillons de chou frisé et d'épinards contenaient tous les deux 1,1 à 1,8 fois plus de résidus de pesticides. en poids que toute autre culture testée.

Alors, quels produits cultivés de manière conventionnelle sont les plus sûrs à acheter ? Avocats (#béni). Selon l'EWG, moins de 2% des échantillons d'avocats et du deuxième type de produit le plus propre, le maïs sucré, présentaient des pesticides détectables. Autre bonne nouvelle : à l'exception du chou, tous les autres produits du Clean Fifteen ont été testés positifs pour quatre pesticides ou moins, et près de 70 % des échantillons de fruits et légumes du Clean Fifteen ne contenaient aucun résidu de pesticide. "Les résidus de pesticides multiples sont extrêmement rares sur les légumes Clean Fifteen. Seuls 7 pour cent des échantillons de fruits et légumes de Clean Fifteen contenaient deux pesticides ou plus », indique le rapport de l'EWG.

Les listes EWG, qui ont commencé en 1993, ont acquis une réputation parmi de nombreux médecins et organisations de santé notables, y compris l'American Academy of Pediatrics, pour la réduction de l'exposition aux pesticides dans les régimes alimentaires. Mais la liste Dirty Dozen a également attiré certaines critiques pour se concentrer sur la quantité de pesticides plutôt que sur la toxicité réelle, ou pour ne pas reconnaître que les produits biologiques peuvent également contenir des pesticides. Selon Sonya Lunder, analyste principale de l'EWG, le groupe a mis en évidence les cultures, comme les piments forts cette année, en tant que « Dirty Dozen Plus. » Ces sélections de produits ne répondent pas aux critères traditionnels, mais se sont avérées ont des résidus de pesticides hautement toxiques sur eux. De plus, certains critiques ont souligné que les niveaux de résidus de pesticides trouvés dans les aliments de cette liste, bien que supérieurs à ceux d'autres fruits et légumes, sont généralement encore bien inférieurs aux niveaux de tolérance de l'EPA. N'oubliez pas : les fruits et les légumes sont des éléments essentiels d'une alimentation saine, qu'ils soient cultivés de manière conventionnelle ou biologique.

Consultez les listes complètes de Dirty Dozen et Clean Fifteen ci-dessous, ainsi que les classements complets de plus de 50 variétés de produits sur le site Web de l'EWG.


La liste des douzaines sales de 2020 est arrivée et voici les fruits et légumes que vous pourriez envisager d'acheter bio

Tout d'abord. Le plus important, c'est que nous continuons tous à manger beaucoup de fruits et légumes, qu'ils soient conventionnels ou biologiques frais ou surgelés.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être réfléchir à deux fois avant d'acheter des fraises, des épinards ou du chou frisé cultivés de manière conventionnelle. Selon un nouveau rapport de l'Environmental Working Group (EWG), ces aliments sont les plus susceptibles d'être contaminés par des résidus de pesticides synthétiques et près de 70 pour cent des produits frais vendus aux États-Unis contiennent des résidus de ces produits chimiques.

"De nombreuses cultures contiennent des pesticides potentiellement nocifs, même après le lavage, l'épluchage ou le nettoyage, ce que l'USDA fait avant de tester chaque article", indique le guide EWG & aposs Shopper sur les pesticides dans les produits. "Comme la contamination par les pesticides varie selon les cultures, il est important de comprendre quels articles sont les plus ou les moins contaminés."

The findings are part of the EWG’s 2020 𠇍irty Dozen” and 𠇌lean Fifteen,” an annual list of the most and least pesticide-ridden foods. To compile the ranking, the EWG analyzed tests conducted by the U.S. Department of Agriculture of 47 different types of conventionally grown produce.

Alongside the results of the Dirty Dozen and Clean Fifteen lists, perhaps the most surprising piece of this year&aposs findings involves a popular dried fruit: raisins. The EWG typically examines just fresh fruits and vegetables, but chose to include raisins in its 2020 research (the USDA tested raisins last year for the first time since 2007). "Almost every sample of non-organic raisins tested� percent—had residues of at least two pesticides," it reports. If included in the 2020 Dirty Dozen list, raisins would rank worst of all fruits tested. This includes strawberries, nectarines, apples, and cherries, which all had residues of two or more pesticides on at least 90 percent of samples.

Aside from raisins, the EWG found that strawberries were the most contaminated fruit for the fifth year in a row. Kale made its way onto the list&aposs top 10 for the first time in over a decade last year, thanks to new data that suggested pesticide residues on this leafy green included traces of DCPA. "The Environmental Protection Agency classifies DCPA as a possible human carcinogen, and in 2009 the European Union banned it," reports the EWG. Despite their robust health benefits, conventionally-grown leafy greens appear to contain more pesicides than most other types of produce: multiple samples of kale showed 18 different pesticides, and on average, kale and spinach samples both had 1.1 to 1.8 times as much pesticide residue by weight than any other crop tested.

So what conventionally grown produce is safest to purchase? Avocados (#blessed). According to the EWG, fewer than 2 percent of samples of both avocados and the second cleanest type of produce, sweet corn, showed any detectable pesticides. More good news: save for cabbage, all other products on the Clean Fifteen tested positive for four or fewer pesticides, and nearly 70 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had no pesticide residue at all. "Multiple pesticide residues are extremely rare on Clean Fifteen vegetables. Only 7 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had two or more pesticides," states the EWG report.

The EWG lists, which started in 1993, have gained a reputation among many notable doctors and health organizations, including the American Academy of Pediatrics, for reducing pesticide exposure in diets. But the Dirty Dozen list has also attracted some criticism for focusing on quantity of pesticides rather than actual toxicity, or for failing to acknowledge that organic produce may also contain pesticides. According to Sonya Lunder, EWG senior analyst, the group has taken to highlighting crops, like hot peppers this year, as the 𠇍irty Dozen Plus.” These produce picks don’t meet the traditional criteria, but have been found to have residue of highly toxic pesticides on them. Additionally, some critics have pointed out that the levels of pesticide residue found on the food in this list, though higher than other fruits and vegetables, are generally still well below EPA tolerance levels. Remember: fruits and vegetables are highly critical components of a healthy diet, whether conventionally grown or organic.

See the full Dirty Dozen and Clean Fifteen lists below, as well as the complete rankings of over 50 varieties of produce on the EWG website.


The 2020 Dirty Dozen List Is Here&mdashThese Are the Fruits and Vegetables You Might Want to Consider Buying Organic

First things first. What&aposs most important is that we all continue to eat plenty of fruits and vegetables, whether they&aposre conventional or organic fresh or frozen.

That being said, you might want to think twice before purchasing conventionally grown strawberries, spinach, or kale. According to a new report from the Environmental Working Group (EWG), these foods are the most likely to be contaminated with synthetic pesticide residue𠅊nd nearly 70 percent of the fresh produce sold in the U.S. contains residues of these chemicals.

"Many crops contain potentially harmful pesticides, even after washing, peeling or scrubbing, which the USDA does before testing each item," states the EWG&aposs Shopper’s Guide to Pesticides in Produce. "Since pesticide contamination varies by crop, it is important to understand which items are most or least contaminated."

The findings are part of the EWG’s 2020 𠇍irty Dozen” and 𠇌lean Fifteen,” an annual list of the most and least pesticide-ridden foods. To compile the ranking, the EWG analyzed tests conducted by the U.S. Department of Agriculture of 47 different types of conventionally grown produce.

Alongside the results of the Dirty Dozen and Clean Fifteen lists, perhaps the most surprising piece of this year&aposs findings involves a popular dried fruit: raisins. The EWG typically examines just fresh fruits and vegetables, but chose to include raisins in its 2020 research (the USDA tested raisins last year for the first time since 2007). "Almost every sample of non-organic raisins tested� percent—had residues of at least two pesticides," it reports. If included in the 2020 Dirty Dozen list, raisins would rank worst of all fruits tested. This includes strawberries, nectarines, apples, and cherries, which all had residues of two or more pesticides on at least 90 percent of samples.

Aside from raisins, the EWG found that strawberries were the most contaminated fruit for the fifth year in a row. Kale made its way onto the list&aposs top 10 for the first time in over a decade last year, thanks to new data that suggested pesticide residues on this leafy green included traces of DCPA. "The Environmental Protection Agency classifies DCPA as a possible human carcinogen, and in 2009 the European Union banned it," reports the EWG. Despite their robust health benefits, conventionally-grown leafy greens appear to contain more pesicides than most other types of produce: multiple samples of kale showed 18 different pesticides, and on average, kale and spinach samples both had 1.1 to 1.8 times as much pesticide residue by weight than any other crop tested.

So what conventionally grown produce is safest to purchase? Avocados (#blessed). According to the EWG, fewer than 2 percent of samples of both avocados and the second cleanest type of produce, sweet corn, showed any detectable pesticides. More good news: save for cabbage, all other products on the Clean Fifteen tested positive for four or fewer pesticides, and nearly 70 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had no pesticide residue at all. "Multiple pesticide residues are extremely rare on Clean Fifteen vegetables. Only 7 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had two or more pesticides," states the EWG report.

The EWG lists, which started in 1993, have gained a reputation among many notable doctors and health organizations, including the American Academy of Pediatrics, for reducing pesticide exposure in diets. But the Dirty Dozen list has also attracted some criticism for focusing on quantity of pesticides rather than actual toxicity, or for failing to acknowledge that organic produce may also contain pesticides. According to Sonya Lunder, EWG senior analyst, the group has taken to highlighting crops, like hot peppers this year, as the 𠇍irty Dozen Plus.” These produce picks don’t meet the traditional criteria, but have been found to have residue of highly toxic pesticides on them. Additionally, some critics have pointed out that the levels of pesticide residue found on the food in this list, though higher than other fruits and vegetables, are generally still well below EPA tolerance levels. Remember: fruits and vegetables are highly critical components of a healthy diet, whether conventionally grown or organic.

See the full Dirty Dozen and Clean Fifteen lists below, as well as the complete rankings of over 50 varieties of produce on the EWG website.


The 2020 Dirty Dozen List Is Here&mdashThese Are the Fruits and Vegetables You Might Want to Consider Buying Organic

First things first. What&aposs most important is that we all continue to eat plenty of fruits and vegetables, whether they&aposre conventional or organic fresh or frozen.

That being said, you might want to think twice before purchasing conventionally grown strawberries, spinach, or kale. According to a new report from the Environmental Working Group (EWG), these foods are the most likely to be contaminated with synthetic pesticide residue𠅊nd nearly 70 percent of the fresh produce sold in the U.S. contains residues of these chemicals.

"Many crops contain potentially harmful pesticides, even after washing, peeling or scrubbing, which the USDA does before testing each item," states the EWG&aposs Shopper’s Guide to Pesticides in Produce. "Since pesticide contamination varies by crop, it is important to understand which items are most or least contaminated."

The findings are part of the EWG’s 2020 𠇍irty Dozen” and 𠇌lean Fifteen,” an annual list of the most and least pesticide-ridden foods. To compile the ranking, the EWG analyzed tests conducted by the U.S. Department of Agriculture of 47 different types of conventionally grown produce.

Alongside the results of the Dirty Dozen and Clean Fifteen lists, perhaps the most surprising piece of this year&aposs findings involves a popular dried fruit: raisins. The EWG typically examines just fresh fruits and vegetables, but chose to include raisins in its 2020 research (the USDA tested raisins last year for the first time since 2007). "Almost every sample of non-organic raisins tested� percent—had residues of at least two pesticides," it reports. If included in the 2020 Dirty Dozen list, raisins would rank worst of all fruits tested. This includes strawberries, nectarines, apples, and cherries, which all had residues of two or more pesticides on at least 90 percent of samples.

Aside from raisins, the EWG found that strawberries were the most contaminated fruit for the fifth year in a row. Kale made its way onto the list&aposs top 10 for the first time in over a decade last year, thanks to new data that suggested pesticide residues on this leafy green included traces of DCPA. "The Environmental Protection Agency classifies DCPA as a possible human carcinogen, and in 2009 the European Union banned it," reports the EWG. Despite their robust health benefits, conventionally-grown leafy greens appear to contain more pesicides than most other types of produce: multiple samples of kale showed 18 different pesticides, and on average, kale and spinach samples both had 1.1 to 1.8 times as much pesticide residue by weight than any other crop tested.

So what conventionally grown produce is safest to purchase? Avocados (#blessed). According to the EWG, fewer than 2 percent of samples of both avocados and the second cleanest type of produce, sweet corn, showed any detectable pesticides. More good news: save for cabbage, all other products on the Clean Fifteen tested positive for four or fewer pesticides, and nearly 70 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had no pesticide residue at all. "Multiple pesticide residues are extremely rare on Clean Fifteen vegetables. Only 7 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had two or more pesticides," states the EWG report.

The EWG lists, which started in 1993, have gained a reputation among many notable doctors and health organizations, including the American Academy of Pediatrics, for reducing pesticide exposure in diets. But the Dirty Dozen list has also attracted some criticism for focusing on quantity of pesticides rather than actual toxicity, or for failing to acknowledge that organic produce may also contain pesticides. According to Sonya Lunder, EWG senior analyst, the group has taken to highlighting crops, like hot peppers this year, as the 𠇍irty Dozen Plus.” These produce picks don’t meet the traditional criteria, but have been found to have residue of highly toxic pesticides on them. Additionally, some critics have pointed out that the levels of pesticide residue found on the food in this list, though higher than other fruits and vegetables, are generally still well below EPA tolerance levels. Remember: fruits and vegetables are highly critical components of a healthy diet, whether conventionally grown or organic.

See the full Dirty Dozen and Clean Fifteen lists below, as well as the complete rankings of over 50 varieties of produce on the EWG website.


The 2020 Dirty Dozen List Is Here&mdashThese Are the Fruits and Vegetables You Might Want to Consider Buying Organic

First things first. What&aposs most important is that we all continue to eat plenty of fruits and vegetables, whether they&aposre conventional or organic fresh or frozen.

That being said, you might want to think twice before purchasing conventionally grown strawberries, spinach, or kale. According to a new report from the Environmental Working Group (EWG), these foods are the most likely to be contaminated with synthetic pesticide residue𠅊nd nearly 70 percent of the fresh produce sold in the U.S. contains residues of these chemicals.

"Many crops contain potentially harmful pesticides, even after washing, peeling or scrubbing, which the USDA does before testing each item," states the EWG&aposs Shopper’s Guide to Pesticides in Produce. "Since pesticide contamination varies by crop, it is important to understand which items are most or least contaminated."

The findings are part of the EWG’s 2020 𠇍irty Dozen” and 𠇌lean Fifteen,” an annual list of the most and least pesticide-ridden foods. To compile the ranking, the EWG analyzed tests conducted by the U.S. Department of Agriculture of 47 different types of conventionally grown produce.

Alongside the results of the Dirty Dozen and Clean Fifteen lists, perhaps the most surprising piece of this year&aposs findings involves a popular dried fruit: raisins. The EWG typically examines just fresh fruits and vegetables, but chose to include raisins in its 2020 research (the USDA tested raisins last year for the first time since 2007). "Almost every sample of non-organic raisins tested� percent—had residues of at least two pesticides," it reports. If included in the 2020 Dirty Dozen list, raisins would rank worst of all fruits tested. This includes strawberries, nectarines, apples, and cherries, which all had residues of two or more pesticides on at least 90 percent of samples.

Aside from raisins, the EWG found that strawberries were the most contaminated fruit for the fifth year in a row. Kale made its way onto the list&aposs top 10 for the first time in over a decade last year, thanks to new data that suggested pesticide residues on this leafy green included traces of DCPA. "The Environmental Protection Agency classifies DCPA as a possible human carcinogen, and in 2009 the European Union banned it," reports the EWG. Despite their robust health benefits, conventionally-grown leafy greens appear to contain more pesicides than most other types of produce: multiple samples of kale showed 18 different pesticides, and on average, kale and spinach samples both had 1.1 to 1.8 times as much pesticide residue by weight than any other crop tested.

So what conventionally grown produce is safest to purchase? Avocados (#blessed). According to the EWG, fewer than 2 percent of samples of both avocados and the second cleanest type of produce, sweet corn, showed any detectable pesticides. More good news: save for cabbage, all other products on the Clean Fifteen tested positive for four or fewer pesticides, and nearly 70 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had no pesticide residue at all. "Multiple pesticide residues are extremely rare on Clean Fifteen vegetables. Only 7 percent of Clean Fifteen fruit and vegetable samples had two or more pesticides," states the EWG report.

The EWG lists, which started in 1993, have gained a reputation among many notable doctors and health organizations, including the American Academy of Pediatrics, for reducing pesticide exposure in diets. But the Dirty Dozen list has also attracted some criticism for focusing on quantity of pesticides rather than actual toxicity, or for failing to acknowledge that organic produce may also contain pesticides. According to Sonya Lunder, EWG senior analyst, the group has taken to highlighting crops, like hot peppers this year, as the 𠇍irty Dozen Plus.” These produce picks don’t meet the traditional criteria, but have been found to have residue of highly toxic pesticides on them. Additionally, some critics have pointed out that the levels of pesticide residue found on the food in this list, though higher than other fruits and vegetables, are generally still well below EPA tolerance levels. Remember: fruits and vegetables are highly critical components of a healthy diet, whether conventionally grown or organic.

See the full Dirty Dozen and Clean Fifteen lists below, as well as the complete rankings of over 50 varieties of produce on the EWG website.


Voir la vidéo: Les fruits et les légumes lontan: La sapotille (Octobre 2021).