Nouvelles recettes

Saucisses à la choucroute et fumées

Saucisses à la choucroute et fumées

Nous préparons la composition

Dans un bol, mettre la viande hachée, l'oignon finement haché, le riz, le sel et le poivre.

Bien mélanger jusqu'à consistance lisse.

On nettoie bien les têtes de chou et on ouvre les feuilles, jusqu'à ce que les très petites restent.

À l'arrière des feuilles dépliées, nous coupons la partie de la colonne vertébrale la plus épaisse.

La partie restante de la tête, c'est-à-dire les petites feuilles, nous les hachons finement.

Graisser une poêle avec du saindoux.

Sur le fond, nous mettons une couche de "coupé" (chou finement haché), de viande fumée, de thym et d'aneth.

Nous emballons le sarmalute et le plaçons bien dans la casserole, pas trop de monde car ils ont besoin d'espace pour faire bouillir.

Nous plaçons une couche de choucroute, "coupée", de thym et d'aneth, la même jusqu'à ce que nous ayons fini les ingrédients.

Ajouter le bouillon par dessus.

Remplissez la casserole d'eau pour qu'elle recouvre la composition.

Laisser mijoter environ 90 minutes.

De temps en temps, nous appuyons sur le sarmalute avec une cuillère en bois et secouons un peu la casserole des poignées pour éviter de brûler celles du dessous.


Saucisses à la choucroute et fumées - Recettes

Un autre secret des sarmales est leur ébullition pendant deux jours. Idéalement, gardez-le sur le feu le premier jour et au four le lendemain. J'ai également renoncé à utiliser le pot en terre cuite, d'abord parce qu'il en absorbait continuellement le jus, restant finalement trop sec à mon goût.
Délicieux, même si malsains, sont les sarmales, parmi lesquels on fume comme le kaizer et/ou les souris. Les nutritionnistes recommandent d'utiliser de la viande provenant d'un seul animal, car en combinaison, elle est encore plus toxique pour le corps.

Les sarmales les plus savoureux, à mon avis, sont ceux fabriqués à partir de feuilles de raifort ébouillantées. Si vous ne l'avez pas essayé, je vous le recommande vivement !

rvn, tu n'es pas embêtant, tu es juste ignorant et incompréhensible avec ceux qui ne partagent pas tes joies gastronomiques. J'ai eu la chance de manger plus végétarien depuis que je suis petit, puis j'ai été végétarien pendant de nombreuses années, je dis, 7-8, après quoi j'ai commencé à manger de la viande autant que je le voulais. Je n'ai jamais eu envie de viande pendant la période où j'ai décidé de ne pas manger, c'était même extrêmement facile pour moi, car le choix était justifié intérieurement et dans ma vie je n'étais ni pervers ni gourmand. Ma mère fait de très bonnes sarmales à jeun, que j'ai toujours préférées à celles avec de la viande, ce ne sont pas du tout des balles et je peux dire à propos de mes sarmales maintenant que ce ne sont pas des balles, peut-être que le chou plus épais a aidé, qui sait. C'est un art de cuisiner de savoureux plats végétariens, végétaliens, crus ou à base de viande. Nous n'avons pas tous le talent pour les tisser harmonieusement, et je ne pense pas que cela doive être ainsi, car nous sommes différents. Je n'ai pas vu beaucoup de végétariens / végétaliens accuser ceux qui mangent de la viande, au lieu de cela, je ne sais pas pourquoi certains omnivores se sentent menacés par les végétariens et se sentent obligés de leur dire que ce qu'ils font n'est pas bon. Personnellement, je pense que j'en sais assez sur la nutrition pour toujours faire les meilleurs choix alimentaires pour moi, un être en constante évolution, tout comme mon alimentation. Peut-être que vous êtes frustré, rvn, si vous avez l'intention d'abandonner quelque chose que vous aimez, mais j'ai toujours quand j'ai changé mon régime alimentaire, j'y étais préparé mentalement et cela dépend des motivations personnelles et de la façon dont elles sont maintenues dans la vie quotidienne .

Normalement je ne t'aurais pas répondu, mais tu as donné une réponse générale, dans laquelle il m'a semblé que tu voulais impliquer bitter_moon et indirectement tu impliquais quiconque lit et fait d'autres choix que toi et j'ai trouvé ça extrêmement moche et égoïste quoi. vous avez écrit, alors me voici, un peu personnel et un peu généralisé.

J'avoue que je suis parfois enfantin. Evidemment je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un me sauve le 30 décembre, je pensais juste que j'écrivais entre amis, même virtuels.

Ils demandent : « Est-ce bon ou mauvais ? »
C'est un sentiment tellement glacial.

Salut les jumeaux !
Parce que tu es gentil avec moi (et ce uniquement à cause de ton avatar qui exprime l'érudition, la sagesse, l'équilibre), je veux te dévoiler un secret. Depuis quelques années je me suis fait un ami, le programme FastStone Capture, un excellent outil pour faire une impression d'écran, alors voilà le truc : à chaque fois que vous ressentirez le besoin de diriger Taken 4 - Terror sur le forum et vous supprimerez sous différents prétextes quoi ce que je poste, je reviendrai avec les photos et nous continuerons indéfiniment cette dispute au grand dam et au désespoir des autres membres.
Comme dirait Fleetwood Mac, & quot vous ne cassez jamais la chaîne & quot.

Je suis désolé de voir qu'à partir d'une discussion banale sur le sarmale nous en sommes venus à recevoir des étiquettes que seuls les psychologues ont le droit de nous mettre, mais j'étais un peu préparé à ce genre d'accueil. Chaque fois que j'essayais d'interagir avec d'autres utilisateurs actifs sur le forum, je rencontrais une sorte de résistance que j'identifiais avec le temps comme une fierté cinéphile. Cette fois, nous n'avons même pas réussi à monter là-haut, car la conversation a glissé à un niveau où la maîtrise des idées dans les messages était la fierté du cuisinier.

Si nous avions continué dans cette note, nous nous serions accusés de ne pas avoir la moindre connaissance dans l'art de manier le pot dans le pot de polenta, prouvant ainsi la valeur des ménagères authentiques dans la société. Mais cela pourrait être encore pire, selon la blague sur les trois qualités que la femme/épouse parfaite doit réunir.

Je comprends donc que Twinsen a arrêté la discussion, bien que je n'approuve pas le fait qu'il ait supprimé les messages publiés par marillion et rvn. L'excuse de Marillion est qu'il était assez chevalier pour défendre deux dames acculées, même s'il l'a fait sur un ton imposé par sa préface. Nous sommes des adultes et nous pouvons traiter des infractions commises par des personnes qui n'ont aucune idée de comment et de qui nous sommes. Et ce genre de messages nous aide à nous connaître et à savoir qui éviter à l'avenir quand nous ressentons encore le besoin de partager des impressions, des émotions, des aspects de notre vie, en pensant naïvement que les autres comprennent nos sentiments. Personnellement, je ne ferai pas cette erreur et je ne l'aurais pas fait si un post n'était pas arrivé devant mes yeux il y a quelque temps dans lequel il était dit que ce forum, autrefois plein d'activité, est maintenant en train de mourir. Si j'avais encore des doutes, je comprends maintenant pourquoi.

Si quelqu'un est intéressé, je joins les informations fournies par Wikipedia au sujet de notre discorde. Mon avis est qu'il vaut la peine d'être lu, au moins pour la définition donnée par Păstorel Teodoreanu à travers son ode.

Je n'ai rien contre les recettes, y compris traditionnelles, en les détaillant, avec tout ce qui est traditionnellement utilisé, quand personne n'est agressé. Quand vous dites un esprit pervers d'une personne lascive, vous attaquez une personne, vous ne dites pas les choses par son nom.

Quel prétexte ? Si vous faites référence à une manière différente de préparer les sarmales que la manière traditionnelle, vous devez trouver un autre mot. Faire semblant est une caractéristique humaine, en utilisant à nouveau le mot attaque.

Hélas, hélas, où puis-je prendre du sarmale. délicieux!
Joyeux anniversaire à tous, à tous !

Profitez de sarmale! Je ne les aime pas, mais s'ils ne sont pas cuits comme ça, ils ne sont pas clairement authentiques (de 22h à 8h, pour ne citer qu'une anémone, comme dit M. Iohannis, patience, il faut muuuulta patience).

Tout d'abord : Joyeux anniversaire !
quand vous avez écrit le premier message, celui dans lequel vous décrivez les "symptômes" de choux farcis bouillants et toujours pas brunis, au-delà de toutes les "enfantillages" déclarés plus tard, j'ai ressenti à quel point vous en étiez bouleversé. Je ne sais pas à quel point c'est difficile d'être loin de son pays d'origine et surtout de sa famille, mais je peux honnêtement imaginer, je suis avec toi, je suis désolé pour toi. En même temps, je pensais que tu voulais en quelque sorte atténuer cette envie, en essayant de cuisiner le sarmale traditionnel, même si, je savais, j'ai compris, c'était évident, tu as dit plusieurs fois que tu ne mangeais plus de viande et de toute façon, tu peux très remarquez facilement sur les photos que vous publiez, que les plats que vous cuisinez sont très faibles en calories, en matières grasses et mangent généralement des aliments crus. alors, j'ai pensé que vous vouliez atténuer ce désir de vos sarmales d'enfance, mais, en même temps, vous ne vouliez pas abandonner votre nouvelle façon de manger, en cuisinant ces sarmales diététiques. Je pense que la choucroute n'était pas bonne (comment ça peut être comme en Roumanie ? Je ne pense pas !), mais croyez-moi, je l'ai déjà dit, mais vous ne l'avez probablement pas remarqué, et j'ai essayé au fil du temps de cuisiner les sarmales à la viande très maigre et je vous le dis honnêtement, elles n'étaient ni du goût de la famille ni des convives. en plus, j'ai reconnu dans ta description, les mêmes désagréments que j'ai rencontrés lors de la cuisson et pourtant, j'ai obstinément refusé d'abandonner la viande maigre. Je te crois encore quand tu me dis que ta mère cuisinait très bien à jeun, j'aime ça aussi, mais, en même temps, n'oublions pas qu'ils contiennent aussi assez de matières grasses (végétales, mais toujours grasses).
eux, après tant d'explications (sincères, sincères même !). J'aurais une question : d'une manière ou d'une autre, la bonne fée, est venue avec la baguette magique sur votre pot en argile et a fait des miracles avec son contenu ?
quand tu disais que les sarmales t'avaient fait du bien, honnêtement, je ne t'ai pas cru, d'autant plus que tu as aussi évoqué la viande de dinde, qui n'était même pas celle de ton cou et dont certaines sarmales étaient vraiment exceptionnelles. Je parlais de ce prétexte, mais si ce n'était pas comme ça, je m'en excuse. J'aurais vraiment aimé voir au moins une photo avec eux, comme tu l'as vraiment fait ces dernières années.

@biter_moon
s'il vous plaît, voulez-vous mettre un lien où nous pouvons nous documenter sur la toxicité de la viande et surtout sur la toxicité du mélange de viande avec du kaiser ?
en attendant d'en chercher un, voici ce que vous pourrez admirer à l'ombre du vieux noyer du cinéma :
sarmalute-dans-la-citrouille-55411.jpg

en attendant le lien du mois amer, j'ai pensé lire ensemble l'avis d'un vrai spécialiste. alors laissez parler les médecins. s'il vous plaît lisez c'est intéressant et drôle en même temps:


La nourriture traditionnelle roumaine est saine lorsqu'elle est consommée conformément à l'activité physique, au contraire la désintoxication, le véganisme et la farine sont des « notions vides », loin de la médecine, explique Simona Tivadar, docteur en diabète et nutrition.

Le Dr Tivadar a fait une radiographie des habitudes alimentaires, dans laquelle elle a expliqué ce qui est vraiment sain pour le corps et a analysé les "citations" sans aucun lien, à son avis, avec la médecine.

Le médecin a également parlé de jeûne, soulignant que manger une très grande quantité d'un aliment autorisé ne signifie pas que vous avez vraiment jeûné.

"Si vous mangez un bol de frites, cela ne veut pas dire que vous jeûnez." Le jeûne signifie, pour certains, ne pas manger de viande, mais personne n'est limité à l'huile. Un poisson aux brocolis est plus à jeun qu'un bol de frites. Le jeûne est devenu une nécessité pour réduire les graisses importantes dans l'alimentation. Toutes les histoires qui sont maintenant, le véganisme brut, les détox, le véganisme ne sont que des formes de jeûne religieux poussés à l'extrême. Personne n'a fait de liste de toxines, de mots mystérieux, de toxines, d'énergie. Celles-ci n'existent pas, ce sont des bulles de savon, des notions vides sur lesquelles ces personnes (ceux qui les promeuvent - n.r.) construisent un argumentaire loin de la médecine, de la réalité et de ce qui peut être objectivé & quot, explique Simona Tivadar.

Selon le médecin, certains tests suffiraient à déterminer les besoins nutritionnels de l'organisme.

& quot; Je peux démonter chaque phrase dans un texte végétalien brut avec preuve. Un bulletin d'astrup est un test sanguin et vous obtenez sept paramètres de l'équilibre acido-basique du corps. Qu'on me dise que le régime X nous acidifie, qu'on attrape une acidose, que les acides sont dangereux. Vous devez me montrer un bulletin d'astrup. Vous avez un bulletin d'astrup pour prouver que vous souffrez d'acidose, alors oui, il y en a. Sinon, il n'y a pas de & quot, explique le Dr Tivadar.

& quot. Cours de nutrition, et dans les écoles qui t'apprennent à mettre des faux ongles & quot

Le spécialiste labellisé & quot; citant & quot; certaines & quot; règles & quot & quot & quot; concernant les aliments diffusés sur internet : & quot. Si vous mangez la gulia qui est au-dessus de la terre avec la tomate qui est au-dessus de la terre, c'est le malheur. C'est comme à Caragiale : si tu manges des fèves de radis, tu as une chance de t'échapper, mais si tu manges des fèves de radis, tu n'as aucune chance. Caragiale est propre & quot.

Tivadar a également fait référence à ceux qui se recommandent comme « nutritionnistes » et donnent des conseils. & quot; Sur tous les sites que vous consultez, toutes les personnes qui apparaissent en public n ont pas de titre. Ils sont nutritionnistes ou nutritionnistes. Ensuite, le métier de nutritionniste n'existe pas en Roumanie, à l'heure actuelle. C'est nous, médecins du diabète et des maladies nutritionnelles, qui sommes spécialistes, endocrinologues, qui avons fait du diabète et des maladies nutritionnelles la deuxième spécialité, et plus récemment, depuis plusieurs années, la Faculté de Târgu Mureş et la Faculté de Cluj ont ouvert un département de nutrition diététique, ce qui signifie que vous avez terminé le lycée, vous faites ces trois années de nutrition diététique, après quoi finalement une maîtrise et le résultat est ce qu'on appelle une diététicienne nutritionniste. Les nutritionnistes du marché se font avec des cours en ligne, 180 euros, et bientôt vous avez un diplôme en nutrition. « Des cours de nutrition sont également donnés dans les écoles qui vous apprennent à poser des faux ongles », explique le Dr Simona Tivadar.

De l'avis du médecin, cette situation résulte du fait que « la législation est mauvaise, les médecins ne font rien, l'Ordre des médecins ne fait rien ». « Je voudrais demander au président du Collège des médecins : Monsieur, quand allons-nous entendre parler de tout cela ? Car une petite fille qui prend des boutons depuis trois semaines s'appelle une esthéticienne et l'esthéticienne devient une sorte d'esthéticienne, mélangeant ces notions dans la tête des gens. Que la nutritionniste et la nutritionniste se sont confondues et sont devenues un chou. Nous sommes très peu nombreux à pouvoir nous appeler nutritionnistes. Il y a des ingénieurs en chimie alimentaire, ils peuvent parler de nourriture, c'est-à-dire de ce que la nourriture contient. C'est à eux et à leurs dérivés d'autoriser ou non la mise sur le marché d'un aliment. Ne me dis pas de ne pas manger d'E 742. Ensuite, il y a l'histoire de la farine qui s'affaiblit. De là viennent les nutritionnistes « opérettes », qui veulent se lancer sur le marché, tout comme la femme qui dit que le lait cause le cancer et que le lait est pour les veaux. Un non-sens illimité. Il y avait des spéculations sur l'augmentation des œstrogènes, que le lait a plus d'œstrogènes. Sérieusement? Comment en sont-ils arrivés à la conclusion que le lait est pour les veaux ? Nous sommes en plein théâtre absurde - Eugen Ionescu. "Tous les chats meurent, Socrate est mort, donc Socrate était un chat", a déclaré le Dr Tivadar.

Le médecin a également commenté la théorie & quottinereţii sans vieillesse et vie sans mort & quot dans laquelle le remède miraculeux est le blé germé.

& quot. Le blé germé est destiné aux herbivores qui ont deux ou quatre estomacs. Les gens n'en ont qu'un, qui est plein de pepsine et de trypsine. Ces enzymes sont sécrétées par le pancréas et les glandes de la muqueuse du tube digestif, ainsi que des enzymes qui participent à la digestion d'autres composants du bol alimentaire. Comment manger du blé germé ? Ne mangez jamais de blé germé. Et le moins de céréales possible. C'est stupide. Les céréales sont faites pour l'Américain qui ne mange que du pain blanc, que des produits transformés, qui n'avait pas de vitamines et pas de fibres et était comblé d'un cancer du colon et puis, pour contrebalancer, au lieu de mettre dans sa main un fruit et un légume. ses céréales, au moins pour manger quelque chose, et ils lui ont aussi donné des vitamines et des minéraux », explique Simona Tivadar.

L'un des conseils du médecin est de manger des protéines le matin. « À cause des protéines que vous mangez le matin, tous les neurotransmetteurs, tous les « facteurs » qui circulent entre le cerveau et l'intestin et transmettent leurs informations, se formeront au cours de la journée. Nous avons tellement de neurones dans notre intestin que leur taille serait égale à la taille du cerveau d'un chat, qui n'est pas un animal stupide. Le cerveau dans la tête et le cerveau dans le tapis parlent continuellement et transmettent toutes sortes d'informations sur les nutriments qui composent le corps, que vous avez pris ou non de la nourriture. Notre corps est une chimie, il est fait de ce que nous mangeons. Il pouvait manger du pain avec du fromage, des œufs ou du pain avec du jambon ou une tranche de steak froid. "En petites quantités et en prenant soin de la quantité de graisse qu'ils contiennent", explique le Dr Tivadar.

Selon le spécialiste, un autre mythe lié à la nutrition est lié à la consommation d'un jus d'orange ou de pomme, semblable à celui selon lequel les raisins secs auraient un apport en calcium.

"Nous ne buvons pas de jus de fruits". Un verre de jus d'orange est obtenu à partir de six fruits et contient autant de glucose que quatre tranches de bagel, qui ne restent pas dans l'estomac pendant une heure et demie, tant que le fruit reste, ou deux heures et demie, comme du pain, ce qui fait que le corps ne le digère pas correctement, et que le cerveau ne comprend pas que vous avez mangé. Vous avez pris beaucoup de carburant, que le corps ne sait pas que vous avez pris, et il se réveille avec. Les jus, quand un homme peut-il manger avec ses dents ? Quand l'homme est malade et ne peut pas manger le fruit avec ses dents, on lui donne, en compensation, le jus. Sinon, à quoi ça sert ? Vous apportez une charge calorique. C'était un végétalien cru qui a dit de prendre des raisins secs pour le calcium. Quoi ?! Il faut trois livres de raisins secs pour obtenir la quantité de calcium dont vous avez besoin. Trois kilogrammes de raisins secs contiennent 12 000 calories. Que fait-il avec 12 000 calories par jour, même s'il creuse des fossés dans un sol gelé, il ne peut pas consommer 12 000 calories ? Le matin, si vous n'avez pas le temps, vous buvez une tasse de lait, et plus tard vous mangez un sandwich, un fruit. Au lieu de cela, un sandwich commercial n'est pas recommandé, car il contient un kilo de pain, de la margarine et une trace de jambon. "Laissez la mère faire le sandwich à la maison", a déclaré le médecin traitant, spécialisé dans le diabète et les maladies nutritionnelles.

La règle d'or : la moitié des aliments, fruits et légumes

Simona Tivadar a également souligné l'importance des aliments cuits. "Les mères ne doivent pas tant se laver les mains de lobligation de préparer à manger et ne plus se cacher derrière la décision de lenfant en disant 'elle n'aime pas ça, elle n'en veut pas'. L'enfant est d'accord avec ce que vous lui avez appris. Cuisiner, avoir des aliments cuits. Plutôt que de s'énerver de ne pas manger de porc, il vaut mieux ne pas manger de poulet élevé à la ferme et faire bien d'essayer d'acheter des animaux qui vivent, dans une certaine mesure, naturellement. Je pense que ces animaux de ferme sont une forme de vie différente, une forme extraterrestre, une expérience de laboratoire. C'est de là que viennent les problèmes. Du fait que l'animal n'est plus ce qu'il aurait dû être, du fait que l'industrie fait des amalgames de produits et de produits chimiques, que nous n'identifions pas. Mais personne ne nous fait manger ces amalgames. Je n'achète jamais de saucisses de ma vie, peut-être du jambon de Prague ou des moules, parce que les autres n'ont pas de viande. Qu'il y ait de la chair en eux. S'il n'a pas de viande, alors pourquoi devrais-je en manger ? », a expliqué le médecin.

De l'avis de Simona Tivadar, un problème fondamental de l'homme moderne est qu'il mange trop de calories "vides". & quot; Le corps fait le point et dit : il faut de la vitamine B, C, du calcium, du magnésium, du phosphore. Vous devez vous nourrir pour obtenir ces nutriments, toutes les protéines. Mais manger beaucoup de calories « vides » vous fera terriblement grossir. Ne grignotez pas les bretzels, les bâtons. Tout le monde grignote des noix, des amandes, des noisettes, des pistaches, des graines. Nous pouvons manger six à huit graines, car nous n'avons besoin que de nutriments, mais pas plus. "Si vous mangez un sac par jour, vous prenez du poids et tombez malade", explique le spécialiste.

Un autre gros problème de l'homme moderne est, de l'avis de Simona Tivadar, qu'en plus de manger des produits non traditionnels, il le fait sans corréler ce qu'il consomme et combien il consomme avec l'effort physique qu'il doit faire dans les heures à venir. Une règle d'or, selon le médecin, est que la moitié de ce que nous mangeons doit être des fruits et légumes.

& quot; Certains disent que je bois un cognac, pour diluer les graisses. Contes de fées! Il ne se dilue pas. Palinca stimulera l'insuline pour incorporer les nutriments plus rapidement. La plupart essaient de manger le soir pour « payer » la journée, mais le corps ne travaille pas en service, comme tout moteur avec du carburant qui lui arrive en permanence. Le soir, vous pouvez manger un poisson, un fromage. La règle d'or selon laquelle la moitié de ce que je mange est constituée de légumes et de fruits est insurmontable, peu importe qui vous êtes ou quel est votre nom. Bien sûr, bien lavé. "Lavez l'œuf aussi", dit le Dr Tivadar.

Le spécialiste a également évoqué les mythes concernant les sources d'anticorps. "Les anticorps sont des protéines." L'immunité est basée sur les protéines, pas sur la vitamine C, l'échinacée et les rêves. Sur les protéines & quot, souligne Simona Tivadar.


Chou mariné, bouilli avec fumé

Vous regardez à travers le tonneau de choucroute depuis le balcon, pour voir s'il vous reste du chou pour les sarmales de Pâques. Si vous avez de la chance, vous pouvez préparer une délicieuse recette, malgré son poids, qui reste dans l'estomac et qui contrôle le foie, s'il résiste encore à l'agression à laquelle vous allez le soumettre. Cela vaut le risque, car le printemps est arrivé (ou du moins nous l'espérons) et nous passerons au vert (seulement si quelqu'un fait confiance à ce miracle au bout des doigts de la nature), qui détoxifie le corps.

Il vous faut une tête de poitrine de porc fumée d'environ 1 kg. Mettez dans le sac, avec lequel vous allez chez le boucher et quelques queues de porc fraîches (ça va aussi avec des queues fumées, mais des queues fraîches, encore coupées de sel et de fumée). Vous pouvez également prendre des côtes de porc fumées (mais recherchez de la viande, pas seulement des os), si vous ne trouvez pas de poitrine.

Mettez une casserole d'eau à bouillir et quand l'eau bout, ébouillantez la fumée que vous avez d'abord portionnée. Porter à ébullition, environ 3 minutes, pour obtenir l'excès de sel et de fumée. Sortez la viande et jetez-la (ayez encore pitié de votre foie).

Faites chauffer de l'huile de tournesol dans une casserole (avec du saindoux la nourriture ressort encore plus savoureuse), dans laquelle vous faites cuire 2 oignons de taille moyenne, coupés en écailles et quelques poivrons, coupés en tranches (de celui mis au congélateur, de l'automne ). Si vous continuez à aller au congélateur, sortez 3 tomates, parmi celles que vous avez mises à l'automne. Laissez-les à portée de main.

Secret: ne laissez pas décongeler le piment, mettez-le directement à durcir, congelez.

Attention! L'huile chaude lorsque vous y mettez de la crème glacée, vous saute sur les mains et le visage et fait un insecte. Déposez délicatement le poivron, sans le jeter dans la poêle.

Jusqu'à ce que l'oignon et le poivron soient cuits, coupez le chou en lanières. Lorsque l'oignon est légèrement cuivré, mettez le chou (bien pressé) dans la poêle et faites-le cuire également, en remuant toujours avec une cuillère en bois, pour que le chou et l'oignon ne collent pas.

Mettez la fumée à travers le chou et couvrez-le bien avec le chou. Ajoutez quelques grains de poivre et des feuilles de laurier. Ne gâchez pas deux tranches de piments forts, finement hachés (de celui mis à l'automne, avec du sel, dans des petites bouteilles de jus). Laisser bouillir à feu doux pendant environ 2 heures, couvercle sur la casserole, pour redonner de la vapeur aux aliments. Ne mettez pas d'eau sauf si c'est absolument nécessaire et si vous en mettez, laissez-la tiède. Vous pouvez également mettre la casserole au four, mais la nourriture ne semble pas si savoureuse.

Vous regardez de temps en temps ce qui se passe sous le couvercle. Ne séchez pas complètement le chou, ne collez pas à la poêle, car les aliments fumés en sortent. Lorsque la fumée a bouilli, ajoutez un peu d'aneth vert, finement haché, 2 brins de thym et des tomates pelées, coupées en rondelles (sur le dessus, pour laisser le jus dans le chou). Faire bouillir encore 15 minutes, également avec le couvercle sur la casserole, jusqu'à ce que les tomates soient déshydratées.

Lorsque vous retirerez le couvercle de la casserole, les odeurs envahiront la cuisine, et les voisins seront à nouveau envieux lorsqu'ils passeront devant votre porte. La hotte aspirante (peu importe le nombre de vitesses et de filtres dont elle dispose) ne supporte pas l'odeur de chou aigre et bouilli. Est-ce que ça sent le chou dans toute la maison et dans les escaliers du pâté de maisons ? Et alors. C'est diffusé. Et puis, tout le monde n'a pas le nez fin.

La nourriture est servie chaude avec de la polenta chaude. N'oubliez pas une eau-de-vie de prune froide. Il se marie également avec un vin blanc demi-sec ou sec. Le piment fort, mariné au vinaigre d'automne, sorti du bocal, ne peut manquer.


Rouleaux de chou au four en feuilles de choucroute avec du porc

  • Portions : 9 personnes
  • Temps de préparation: 40min
  • Temps de cuisson: 3h 30min
  • Calories : -
  • Difficulté: environnement

Les saucisses dans des feuilles de chou marinées avec du porc sont un plat traditionnel roumain. Ils sont savoureux préparés à la poêle mais comme cuits puis un peu cuits au four ils ressortent beaucoup mieux, au moins on les aime beaucoup. Nous ne sommes pas vraiment fans de polenta, nous les avons donc servis avec de la crème sure et des piments forts.


Recette : Sarmale à la viande et à la choucroute

Sarmalele au porc en feuilles de choucroute et fumé & # 8211 un aliment qui ne manque pas à la table des Roumains pour Noël ou d'autres fêtes. Je suis convaincu que tous les Roumains apprécient les sarmales et que toutes les femmes au foyer savent les préparer. La différence est le goût, car peut-être que certaines personnes préfèrent le sarmale au chou vert.

Ingrédients pour Sarmale avec de la viande dans des feuilles de chou marinées
& # 8211 1 kg de porc (ou un mélange de porc et de bœuf)
& # 8211 300 grammes de riz
& # 8211 2 gros oignons blancs
& # 8211 sel, poivre
& # 8211 1 cuillère à café remplie de paprika
& # 8211 2 têtes de choucroute
& # 8211 un brin de thym et d'aneth (sec ou vert)
& # 8211 300 grammes de viande fumée ou de côtes fumées ou comment il est utilisé dans notre pays
& # 8211 150 grammes d'huile

Préparation Sarmale au porc en feuilles de choucroute
Les feuilles de choucroute sont déballées, nettoyées de la colonne vertébrale et conservées un peu dans de l'eau froide, afin qu'elles se dessalent et ne soient pas trop acides. S'ils sont trop gros, ils peuvent être coupés en deux.
Hacher finement l'oignon et le faire revenir dans l'huile jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré, puis ajouter une cuillère à café de paprika. Le riz est lavé dans plusieurs eaux, très bien égoutté et ajouté sur les oignons durcis. Cuire au four pendant 10 minutes en ajoutant un peu d'eau.
La viande est passée dans un hachoir puis mélangée avec du riz. Assaisonner de sel et de poivre et bien pétrir.

Les feuilles de chou marinées sont extraites de l'eau, extraites de la composition de viande et les sarmales sont formées.

Préparation Sarmale au porc et à la choucroute

Sarmale avec de la viande est placé dans un bol dans lequel une couche de chou haché a été placée. Au milieu des sarmales est placé de la viande fumée ou de la quisca fumée, et entre les rangées de sarmales est placé un brin de thym et d'aneth (vert ou séché).
La cisca est préparée et fumée à la maison. Avant de mettre le gâteau dans le sarmale, lavez-le un peu à l'eau tiède.

Préparation Sarmale au porc et viande fumée

Placez à nouveau le chou haché sur le dessus. Préparez de l'eau avec un peu de sel et versez sur les sarmale pour les couvrir. Mettez le chou farci au four et laissez mijoter pendant 4 à 5 heures. Vérifiez que l'eau ne tombe pas trop du sarmale.

Les meilleurs sarmale sont ceux cuits dans une marmite en terre et au four à pain, comme on le fait à la campagne. J'ai souvent eu l'occasion de manger du sarmale fait au four à pain. Mais si nous n'avons pas de four à pain, nous pouvons au moins utiliser le pot en terre cuite. Je fais toujours bouillir le chou farci dans le pot en argile.


Sarmalute au chou aigre

Je pense que toutes les femmes au foyer savent préparer des sarmales, mais si j'en ai encore fait quelques aujourd'hui, je vous les présente.

Ingrédient: deux têtes de choucroute, 1/2 kg de porc haché, fumé (saucisse), un oignon, une poignée de riz, pâte de bouillon, sel, poivre, thym

Mode de préparation : le chou est déballé en feuilles et les bons pour envelopper les sarmales sont mis de côté, les autres sont finement hachés. S'il est très acide ou salé, déballez-le et mettez-le dans un bol avec de l'eau froide. Faire tremper le riz dans l'eau froide pendant environ 1 heure et changer l'eau plusieurs fois. La viande hachée est mélangée avec de l'oignon finement haché et du riz égoutté. Assaisonner la composition au goût avec du sel et du poivre.

Placez une feuille de chou sur un fond en bois, retirez la grosse côte au milieu et coupez-la en morceaux, selon la taille souhaitée des sarmales. Mettez au centre de chaque morceau de chou, la viande hachée, roulez la feuille et insérez les extrémités dans le rouleau.

Au fond de la casserole dans laquelle les sarmales sont bouillies, placez une couche de chou haché, suivi d'une rangée de sarmales,

mettre de la viande fumée, une autre rangée de sarmale,

à nouveau du chou haché et de la pâte de bouillon diluée sur le dessus.

Ajouter une branche de thym et de l'eau pour qu'elle recouvre les sarmales, les mettre sur le bon feu jusqu'à ce qu'elles soient cuites. Si nécessaire, remplissez d'eau chaude. Servez le merveilleux sarmale avec de la polenta et de la crème sure.


Vidéo: Rougail de saucisses - 750g (Octobre 2021).